(Par Béatrice Bernard-Poulin) Une boutique en ligne. Un projet fou pour n’importe qui,
mais particulièrement risqué pour quelqu’un qui blogue sur l’art d’être
économe!
Mais je voulais prouver qu’il est possible de consommer des
produits faits ici… et abordables!
La boutique Eille la cheap!, offrant des produits faits au
Québec coûtant moins de 15$, est donc née au début du mois de mars, après
plusieurs mois de travail… et plusieurs embuches!
Si vous croyez que les blogueurs profitent de soirées
mondaines gratuites, de voyages gratuits, de bébelles gratuites et de tous les
(autres) privilèges de la vie… détrompez-vous! Sans vouloir prêcher pour ma
propre paroisse (OK, je prêche pour ma propre paroisse), entretenir un blogue,
rédiger des textes, prendre et éditer des photos, gérer un site web et des
réseaux sociaux, c’est un travail très demandant (très agréable, mais difficile
tout de même!) et malheureusement peu payant. Étant pigiste, je voulais devenir
maitre de mes sources de revenus, et une boutique en ligne me semblait donc la
suite naturelle de mon blogue.
Avoir l’idée initiale, c’est facile! Après, le réel travail
commence…
J’ai donc profité d’un timing qui semblait parfait avec un
creux dans mes contrats et une formation en lancement d’entreprise offerte
gratuitement au SAJE à Montréal pour me lancer. Après trois mois de cours, mon
plan d’affaires était prêt, ma boutique aussi, et ce nouveau projet a donc été
officiellement lancé le 17 mars!
Non sans embuches, comme je le mentionnais… Retards, coûts
non prévus, erreurs, réimpressions… Et tant de commentaires encourageants des
lecteurs! Une chance, car le découragement serait venu rapidement sinon! (Le
saviez-vous, chers lecteurs de blogue, que vous êtes parfois la seule raison
pourquoi nous continuons?)
La première micro-collection Eille la cheap! propose 4
différents produits, déclinés de 7 différentes façons. Les voici :
L’affiche
« philosophie Eille la cheap! »
L’aventure du blogue Eille la cheap! a réellement commencé
lorsque j’ai décidé, un soir de semaine, de pondre ce que j’ai décidé d’appeler
« la philosophie Eille la cheap! », une image mal faite, vite faite,
remplie de coquilles, mais qui expliquait ma vision de la consommation en 10
points. Succès instantané! J’ai donc demandé à une graphiste de retravailler
cette image, la rendre belle et colorée, afin de présenter cette philosophie en
version affiche papier et numérique.

Ensemble de cartes
postales « Philosophie Eille la cheap! »
Puisque j’avais tant de bons commentaires sur la
philosophie, et que plusieurs personnes me disaient particulièrement aimer tel ou
tel point, j’ai eu l’idée de décliner l’affiche en cartes postales : pour
envoyer aux amis qui auraient besoin de rappels, oui, mais aussi pour afficher
sur notre frigo, dans notre bureau, ou tout autre endroit où nous aurions
besoin d’un peu d’inspiration!

Sac de shopping « Je
suis cheap! »
J’ai hésité avant d’écrire ces mots sur un sac de shopping,
mais finalement, je suis contente de l’avoir fait, car, après tout, Eille la
cheap! vise en quelque sorte à redéfinir ce que signifie être « fièrement
cheap »! Je suis aussi très fière que mes sacs de shopping aient été faits
par Petites Mains, une entreprise de réinsertion sociale montréalaise qui aide
les femmes en difficulté à retourner sur le marché du travail.

Sac de shopping « Des
souliers ou un voyage? »
Le deuxième sac de shopping de la collection démontre de
façon concrète l’un des plus grands dilemmes de ma vie : des nouveaux
souliers, ou épargner pour un voyage? Le matériel, ou les expériences? Je
trouvais que de poser cette question sur un sac de shopping était un beau
paradoxe!

Liste d’épicerie
hebdomadaire
Le dernier, mais non le moindre! Je crois que ce produit
vous plaira beaucoup, chers lecteurs de Cinq Fourchettes. Cette liste
d’épicerie, disponible en tablette et en version numérique, a deux principaux
buts : 1) aider les gens à économiser en apprenant à prioriser les
aliments en promotion à l’épicerie et 2) contrer le gaspillage alimentaire, en
forçant les gens à penser aux façons dont ils pourraient utiliser les aliments
qu’ils achètent. Je suis très fière du résultat, je crois que ça pourra aider
beaucoup de consommateurs!
Et voilà : un projet de fou, expliqué! Vous pouvez
visiter ma boutique en ligne au http://eillelacheap.com/boutique/.
J’espère qu’elle vous plaira!

Un concours!

Pour célébrer l’ouverture de ma boutique, CINQ lecteurs de Cinq Fourchettes auront la chance de choisir entre la liste d’épicerie ou le poster en format numérique!

Pour participer, il suffit de nous dire, dans les commentaires ou sur notre page Facebook, quels sont les trucs que vous achetez local. Nous ferons le tirage lundi soir, le 11 avril 2016. 

Bonne chance!
Merci à Cinq Fourchettes de me permettre de vous présenter
mon projet!