Le « barbeq », outil essentiellement utilisé par la gente masculine (pas chez nous par contre) et qui est source de quelques conflits de couple de temps à autre! On a souvent une relation amour/haine avec la bête, et ce, pour pleins de raison! En tout cas, ici, le noyau de la guerre c’est la cuisson des aliments (voir que mon chum crame tout ce qu’il fait sur le bbq). Pauvre petit, pour sa défense, je dirais juste qu’il ne connait pas la base d’une bonne cuisson sur le grill et que moi, je ne pouvais pas vraiment le guider non plus parce que je suis tout aussi ignorante sur le sujet quoi que un peu plus instinctive dans la boustifaille! Bref, on est poche! Mais ce temps est révolu, car j’ai pu assister jeudi dernier à une mini formation sur le sujet au lancement des nouveaux produits Weber.

Avant d’arriver dans le vif du sujet, parlons un peu de Weber! Comment savoir si une compagnie est crédible quand elle veut m’inculquer THE façon adéquate de cuire mes trucs sur le barbecue? Je dirais qu’une compagnie dont le département du barbecue est vieux de 64 ans, ça doit avoir une certaine  solide expérience non?

Née d’une idée un peu farfelue de produire une méthode de cuisson plus contrôlée et efficace à partir d’une bouée en métal, la compagnie Weber a fait ses preuves depuis. Weber, que je connaissais plus pour ses barbecues au charbon, navigue depuis un bon bout déjà dans le grill au gaz et hybride! Hybride dans le sens que l’on retrouve des modèles fonctionnant au deux méthodes ou des modèles au charbon, mais avec l’allumage au gaz qui accélère le démarrage du charbon. 

 

J’ai eu un coup de coeur d’ailleurs pour leurs allumeurs. Ok, je ne sais pas pour vous, mais chez nous, le maudit truc qui allume le barbecue brise toujours et je finis chaque fois avec un grand briquet pour allumer mon grill en ayant peur chaque fois de me brûler le toupet! Tsé quand la maudite flamme s’éteint au vent et que tu entres en mode panique pour le rallumer en imaginant le big bang dans ta cour arrière? Bien Weber en a conçu un à pile! Quand il ne fonctionne plus, tu changes la petite batterie! J’adore! Plus de briquet de caca qui fonctionne une fois sur deux! On aime beaucoup l’idée!

Bref, Weber offre une gamme de produits assez exceptionnels  passant du grill de camping au rêve de tout gars, l’immense modèle Summit en passant par le fumoir (truc que je me promet de m’acheter un jour). Je vous laisse les découvrir sur le site de Weber, car des modèles, il y en a pour les fins et les fous. Vous me donnerez des nouvelles sur les couleurs exclusives du modèle Master Touch. Je craque pour le vert! Un petit look bien cool! Je me vois faire ma fraîche avec mon drink sur mon beau « pétio » avec mon barbecue vert flash!

 
Mais avant de faire ma fraîche, je vais devoir apprendre à mettre en application les quelques trucs de cuisson 101 sur le barbecue qui nous ont été donnés et que je vous partage!
 

 

Truc numéro 1:
 
Comme le hamburger est l’un des mets les plus préparés sur le barbecue, il est normal de commencer par ce truc! Le truc du chef Benjamin Alarie en matière de composition de la viande dans la boulette consiste à mettre 80% de viande maigre (jamais de la extra-maigre) et 20% de viande grasse (régulière). Il nous disait aussi que le fameux presse-hamburger était un outil vraiment intéressant pour s’assurer d’avoir des galettes uniformes et bien pressées. Un autre truc que je connaissais avant (mon p’tit frérot avait un restaurant), il est important de presser avec le pouce au centre de la galette pour former une petite cavité. En faisant ça, la boulette ne gonflera pas comme un ballon de football. Vous garderez ainsi votre galette bien plate pour accueillir votre fromage (Mium, je salive!).
 
Truc numéro 2:
 
Pour toutes les grillades, il n’est pas nécessaire de jouer à flip la galette comme disait le chef Alarie. On ne devrait jamais retourner plus d’une fois une pièce de viande, de poisson ou de volaille. On saisit la viande, on laisse cuire selon le temps de cuisson nécessaire et ensuite, on retourne une seule fois! On ne joue pas avec pour faire semblant qu’on fait autre chose que de siroter sa bière! Je vous met ici un guide du temps de cuisson (en anglais malheureusement mais ça viendra sous peu en français, j’en suis sûr) qui vous aidera pour vos temps de cuisson.
 

 

Source : Weber

Truc numéro 3:
 
Le nettoyage du grill : je crois bien que le chef était bien découragé de nous entendre sur nos quasi absences de nettoyage de nos barbecues! Pour que nos machines restent aussi belles que lorsqu’elles sont neuves, nous devrions, selon lui, prendre un petit 15 minutes par mois pour nettoyer les composantes mobiles du barbecue comme les grilles. Juste ça afin de s’assurer de retirer les excédents de bouffe qui pourraient bloquer les sorties de gaz et potentiellement causer un petit Big Bang dans notre cour ou friser des sourcils sans le vouloir! Il nous conseille aussi de frotter rapidement à froid avant de partir la bête et une autre fois à chaud avant de mettre notre nourriture à griller. Je me sens coupable, car honnêtement, on est pas super dévoué là-dedans chez nous! Je vais faire l’effort ou plutôt demander à chummy de faire l’effort de bichonner plus notre ami en stainless ahaha!
 
Truc numéro 4:
 
Toujours attendre que le barbecue soit froid et sec avant de remettre la housse. Il nous invite aussi à aérer la chose de temps à autres afin de réduire le risque de rouille ou de dégradation de votre barbecue. S’il voyait ma housse, je suis sure qu’il me taperait sur les doigts! Elle a disons, des trous d’aération naturels! Oups!
 



Truc numéro 5:

 
Un truc plus culinaire que j’ai retenu et que j’essaie c’est certain, c’est de cuire des oignons entiers après mes séances de barbecue pour avoir des espèces d’oignon « confit » à mettre dans les hamburger. Alors, lorsque vos grillades sont sorties, vous fermez le gaz ou l’entrée d’air et vous déposez des oignons entiers (peau comprise) sur la grille. Vous fermez le couvercle et laissez cuire la chose. Après votre souper, vous retirez les oignons, enlevez la pelure et passez le tout au robot pour les hacher finement. Mettez le tout au frigo et servez vous en pour mettre dans vos boulettes avant de les faire cuire! Un délice selon le chef Alarie! La vapeur dans l’oignon aura fait ramollir l’oignon et sera délicieux dans votre mélange de viande avec des épices de votre choix!

 

N’ayez pas peur d’utiliser votre barbecue pour autres choses que vos viandes. Griller des fruits, des pizzas, des crêpes même! Le chef nous a même fait un gâteau qui a cuit dans le barbecue et a été ensuite saisi sur les grilles! Un délice! Si votre recette demande une cuisson à 350, ce sera la même chose pour votre cuisson au barbecue! Ici, j’utilise des feuilles de cuisson Cookina pour les trucs plus délicats comme le poisson ou les oeufs!Quelle recette faites-vous le plus souvent sur votre barbecue?