Le garde-manger déborde de chocolat : résultat de deux soupers familiaux où l’abondance de lapins et de poules à croquer ont fusé. Déjà, je n’en peux plus de gérer la quantité de choco que les filles veulent ingérer à toute heure du jour.
 
Si je laissais faire Filou, elle aurait apporté à l’école l’immense papillon que ma soeur lui a offert dimanche. Si je n’avais pas les yeux tout le tour de la tête, je n’aurais pas vu les 42 fois que Sam a tenté de s’emparer de ses petites poules des pères trappistes au cours des dix dernières minutes. Pis c’est sans compter mon ado qui trouve que son immense oeuf Laura Secord ferait une excellente collation pré-dodo.
 
Euh… non!
 
Chaque année, je me tanne plus vite que tout le monde de toute cette gestion et je subtilise rapidement tout cet amas de cacao sucré et je transforme le tout en dessert. Vous me direz que c’est la même chose. Et bien non. Le dessert, c’est acquis pour ma marmaille, ça se mange après le souper, point final! Pis personne ne fait de crise pour avoir du gâteau pour déjeuner : c’est pour le dessert du souper. Personne ne tente de me convaincre que ça serait bon dans le lunch : pas le droit de dessert à l’école! Et tout le monde sait que si on a faim avant d’aller au lit, on avale un morceau de fromage (pas un oeuf Cadbury!).
 
Ha ha ha! L’art de berner les enfants, c’est un don que je possède! Et puis, j’ai pu laisser le restant du gâteau chez ma mère et les enfants n’y ont vu que du feu! Bon débarras!
 

Gâteau au chocolat avec ses deux ganaches de chocolat

 
J’ai passé une bonne partie du chocolat noir reçu dans une ganache qui recouvre ce gâteau. Pour ajouter un petit kick, j’ai mis une cuillère à thé de piment d’Espelette! Délicieux! Au départ, j’ai fait un gâteau au chocolat Betty Crocker très simple que j’ai séparé dans deux moules à gâteau de 8 pouces. Puis, entre les gâteaux, j’ai mis une ganache au chocolat blanc. J’ai entouré les deux gâteaux de Kit Kat. Une fois les barres de chocolat mises en place, j’ai laissé tomber la ganache au chocolat noir sur le dessus du gâteau. J’ai ensuite émietté des biscuits Oreo sur le dessus pour donner la texture de terre à jardin. Les lapins et les carottes ont simplement été façonnés avec du fondant.
 
Ganache au chocolat noir au piment d’Espelette
 
Ingrédients :
  • 400 g de chocolat noir haché
  • 250 ml de crème 35%
  • 75 ml de sirop de maïs incolore
  • 75 ml de beurre à la température pièce
  • 1 c. à thé de piment d’Espelette

 

Étapes:

  1. Faire chauffer la crème et le sirop de maïs à feu moyen. Amener à ébullition.
  2. Placer le chocolat dans un bol. Verser la crème sur le chocolat et attendre une minute.
  3. Brasser vigoureusement (le chocolat fondra). Ajouter le beurre et le piment et bien brasser.
  4. Laisser reposer à température pièce. Pour être capable de bien l’étendre, la ganache ne doit pas être trop froide.

Ganache au chocolat blanc

Ingrédients :

  • 400 g de chocolat blanc haché
  • 250 ml de crème 35%
  • 75 ml de sirop de maïs incolore
  • 75 ml de beurre à la température pièce
  • 1 tasse de sucre en poudre

Étapes :

  1. Faire chauffer la crème et le sirop de maïs à feu moyen. Amener à ébullition.
  2. Placer le chocolat dans un bol. Verser la crème sur le chocolat et attendre une minute. Brasser vigoureusement (le chocolat fondra).
  3. Ajouter le beurre et le sucre en poudre et bien brasser.
  4. Laisser reposer à température pièce. Pour être capable de bien l’étendre, la ganache ne doit pas être trop froide.
  5. Il faut ajouter du sucre en poudre, car le chocolat blanc n’a pas tout à fait la même texture que le chocolat noir.

 

Verrines au chocolat noir avec ses poires caramélisées à la fleur de sel et son crumble de biscuits au chocolat

J’ai aussi fait ces verrines (très cochonnes) avec du chocolat de Pâques. J’ai pris la recette chez Ricardo. Je n’avais pas vraiment envie de me lancer dans la confection d’une pâte à tarte alors j’ai plutôt pris des biscuits aux pépites de chocolat pour faire un crumble.

Un crumble, c’est le bouche-trou parfait à une pâte à tarte. Pis en plus, vous passerez pour une déesse des fourneaux devant vos convives pour tant d’originalité. Succès garanti! (1 1/2 tasse de biscuits au pépite de chocolat émietté mélangé à 1/3 tasse de beurre fondu. On étend le tout sur une plaque à biscuit et on enfourne 7-8 minutes à 350F).

J’ai aussi trafiqué la recette de poires caramélisées. J’ai ajouté de la fleur de sel dans le mélange (1/2 c. à thé). Le mélange sucré-salé de cette préparation est tout à fait délicieux.

Par contre, une prochaine fois, je double le mélange de poires et je réduis celui de chocolat. Ce dernier tue presque le goût exquis des poires. Dommage.

 

Il y a aussi cette recette de crème glacée qui est super bonne avec le chocolat/boîte qui goûte le carton (oups!) !